Histoires de la clairière, 2015-2017

Ce projet photographique et vidéo concerne une vingtaine de résidents de l’EHPAD la Clairière ayant vécu à Tarare et souhaitant transmettre leur histoire. Avec le soutien des deux animateurs de l’EHPAD, Jérémy Rnndepierre et Florence Magat, les deux intervenantes Amandine Bailly et Chloé Colin sont allées à la rencontre d’un groupe de résidents, anciens ouvriers du textile, artisans ou fermiers, habitants de Tarare et ses environs

Après une longue période d’immersion dans la maison de retraite, nous avons invité les résidents à se rendre sur les lieus évoqués, lieux de l’enfance et du travail; ce qui a fait l’objet d’un film de 30 minutes « Après moi le déluge », un voyage dans l’espace et dans le temps.

Dans le cadre de ce projet, je me suis particulièrement intéressée à la Turdine, rivière en partie recouverte, élément naturel au coeur de l’activité socio-économique de la ville de Tarare, trace d’une industrie en voie de disparition, source d’un renouveau économique. Partant des souvenirs des résidents autour de cette rivière, j’ai cherché à recréer cet univers dans une installation « Eau douce » mêlant 18 photographies prises au lubitel (format 6-6) et une vidéo mêlant des plans filmés de la Turdine et une composition sonore sur la base de l’eau et de son industriels.

eau douce 1 eau douce 3 eau douce 4 eau douce 5 eau douce 6 eau douce 8 eau douce 9 eau douce 11 eau douce 12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2019 Chloé Colin
top