Sur les fleuves des Gratte-Ciel 2016

En 2015-2016, j’ai mis en place avec ma belle-sœur, sociologue, Anna Colin Lebedev, dans le cadre de l’appel à projet « Mémoire du 20ème siècle » soutenu par la région et la Drac Auvergne Rhône-Alpes un travail sur la place de l’imaginaire dans la mémoire et la transmission de l’exil. A partir de l’enquête conduite à Villeurbanne auprès de familles juives, j’ai poursuivi une réflexion personnelle sur la mémoire et la transmission donnant lieu à la réalisation d’un film « Sur les fleuves des Gratte-Ciel » et d’un travail visuel « Traumland » présenté au Rize en novembre 2016 dans le cadre d’une table ronde «Exil vécu, exil remémoré, exil imaginé».

Ce film de 70 minutes confronte deux origines, qui se croisent et peut-être se confondent : celle d’un quartier utopique, les Gratte-Ciel de Villeurbanne et celle de quatre familles arrivées dans les années 1930 et 1980. Questionnant leur relation à la langue, à l’exil et à la judéité, Dominique Kohen Apfeldorfer, Francine Kahn, Eliane Benbanaste et Edmond Ghrenassia réalisent des parcours symboliques « Sur les fleuves des Gratte-Ciel ». Au fil des déambulations, le film dresse peu à peu une carte subjective et intime du territoire, en mêlant des mots et des parcours, l’histoire et la géographie, le réel et le ressenti.

Une partie du film est visible ici:

Sur les fleuves des Gratte-Ciel from blick photographie on Vimeo.

Copyright © 2019 Chloé Colin
top