Visions communes, 2017

Deux artistes du collectif Blick, Damien Brailly et Chloé Colin, ont travaillé sur le territoire de la Communauté d’Agglomération de l’Ouest rhodanien dans une réflexion participative sur l’évolution des paysages dans le cadre du projet « Retissons le territoire ». De nombreux photographes se sont attelés à les représenter, souvent dans une démarche documentaire ; mais ces travaux ne donnent à voir les territoires qu’à travers le regard du photographe seul, rarement à travers celui de ses principaux usagers : les habitants.  Pour la réalisation du projet « Visions Communes en 27 poses » 110 appareils photo argentiques ont été distribués à des gens de tous âges, de professions variées, et vivant sur la Communauté d’agglomération de l’ouest rhodanien (577 kilomètres carré, 50 162 habitants, 34 communes). Au vu de l’évolution de la pratique photographie des vingt dernières années, faire le choix de l’argentique n’est pas anodin. En effet, les facilités qu’offre le numérique nous permettent de visionner et effacer aussitôt nos images dès lors qu’elles ne satisfont pas nos critères esthétiques. Ici, l’utilisation de l’appareil argentique, en privant les opérateurs d’un regard instantané sur leur production et en éliminant la possibilité de sélectionner leurs images, nous dévoile une vision du territoire plus spontanée et authentique, et nous plonge en immersion dans le quotidien des habitants. De la sélection effectuée parmi les 3000 clichés pris par les participants, ressort un portrait intime et attachant d’une partie de la France plutôt rurale qui se dessine, d’une banalité parfois drôle, souvent bucolique, et empreinte d’une certaine poésie. Ce travail a été exposée dans trois communes du territoire (Tarare, Thizy-les-Bourgs et Lamure sur Azergues) et a donné lieu à la réalisation d’une édition distribuée à tous les participants. 

 

Copyright © 2019 Chloé Colin
top